Parrainages



Wayne Byars est américain, professeur de danse classique depuis trente-sept ans. Il enseigne à Paris, où de nombreux danseurs classiques et contemporains suivent son enseignement qui s’appui sur une pédagogie humaniste, ludique et actuelle. Auteur du livre “Leçons de Danse, Leçons de Vie” (éditions First 2017), il a été nommé Chevalier des Arts et des Lettres par le ministère de la Culture.


Marie-Claude Pietragalla, membre d’honneur de l’UDS. 

 

Nommée Etoile du Ballet de l’Opéra de Paris en décembre 1990 par Patrick Dupont, Pietra va interpréter tous les grands rôles du répertoire classique et contemporain tout au long de sa carrière. 

 

C’est en 1998 qu’elle quitte l’Opéra en pleine gloire pour remplacer Roland Petit au Ballet National de Marseille où elle fera ses premières expériences de chorégraphe. 

Elle fonde sa propre compagnie avec Julien Derouault en 2005 et son école du « Théâtre du corps  Pietragalla-Derouault » en 2018 qui accueille aussi bien les professionnels que les amateurs. 

 

Attachée à rendre la danse accessible au plus grand nombre, Pietra nous fait l’honneur de participer aux évènements solidaires de l’UDS et de s’engager à nos côtés.


Merlin Nyakam surnommé Merlin l’enchanteur, est un professeur de danse africaine et afro-contemporaine de renom. Danseur, chanteur, comédien et chorégraphe, il danse depuis l’âge de 5 ans et intègre le Ballet National du Cameroun à 14 ans puis devient danseur étoile à 16 ans. En 1990, il crée sa propre compagnie et est primé par le Ministère de la Culture du Cameroun. Il reçoit également un « Épi d’Or » et est sacré « meilleur danseur » en 1991. En France depuis 1992, il enchaîne de nombreuses créations avec plusieurs chorégraphes : Gérard Gourdot, Philippe Jamet, Frédéric Lescure, George Momboye, Norma Claire pour ne citer qu'eux.

 

En 2000, il reçoit le Prix d’Accueil Studio décerné par la Biennale de Danse et le Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne. Sa première pièce, Récréation Primitive, est saluée par le public et la profession en 2001. Suivront Liberté d’Expression en 2004, Et’am en 2007, Théorème de Neuneen en 2008 – au Sénégal, Ying Yang en 2009, Organicus en 2014 – au Cameroun, Mother’s Spirit en 2017 – en collaboration avec la chorégraphe Nicole Ponzio. 


Régis Truchy est danseur, chorégraphe, mime et metteur en scène.

Après des débuts en danse classique et patinage artistique, il découvre la danse hip-hop en 1984. En raison de son corps élastique, on lui donne très vite le surnom de « chewing-gum ».

Cette spécificité lui permettra en 1994 de lancer sa carrière professionnelle dans plusieurs compagnies de danse et de travailler avec des artistes aussi variés que MC Solaar, NTM, Pina Bausch ou encore d’interpréter un personnage clownesque au Cirque du Soleil...

Considéré comme l’un des précurseurs dans la catégorie wave il influence beaucoup de danseurs dans le monde entier.

Pédagogue, il sait déceler le rythme et le mouvement corporel d’un artiste pour lui révéler sa justesse émotionnelle. Ce travail l’amène à développer des spectacles à grand succès ainsi que son premier seul-en-scène.


Corinne Lanselle naît à Paris le 26 Août 1956 d’un père artiste-peintre et d’une

mère styliste.

Elle suit ses études de danse en France et à New York à la Alvin AIley School.

Riche de ses multiples expériences professionnelles, elle développe une danse qui exige une connaissance de son centre de gravité et de son déploiement vers l'extérieur, afin de contrôler l'alternance constante de positions traversant

l’abandon d’une verticalité passagère.

Pour une recherche autour de la Création Corinne Lanselle sʼentoure d'artistes de renom Cinéastes et Plasticiens - Musiciens - Artistes de cirque - Danses urbaines - Arts martiaux.


Nicole Guitton
Après une Formation Classique à l'Opéra de Paris, Nicole GUITTON intègre dès l’âge de 17 ans le Ballet du Rhin (Opéra de Strasbourg), puis plusieurs compagnies de danse classique à Paris. Elle se perfectionne en danses contemporaine et jazz auprès de Carolyn CARLSON, Peter GOSS, Gene ROBINSON, Valérie CAMILLE, et Victor UPSHAW - dont elle deviendra l’assistante et la soliste de sa compagnie. Sa carrière à multiples facettes: cinéma, chant et comédie s'y entremêlent, faisant ressortir ses nombreux talents. 

A 28 ans, elle fait ses débuts dans la chorégraphie pour les théâtres, la télévision, des spectacles sur scène et réalisera quelques mise en scène. 
Titulaire du Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de Danse (option jazz), elle enseignera à Paris en « cours open », puis devient titulaire au Conservatoire de GARCHES pendant 18 ans et sera invitée dans de nombreux stages en France et à l’étranger.

Formatrice de professeurs, elle enseigne la pédagogie dans plusieurs Centres de Formation. Directrice du « Jeune Ballet Jazz Français » durant 10 ans (de 1988 à 1998), elle chorégraphie, en parallèle,  de nombreux ballets. Elle est membre de la Société des Auteurs (SACD)

Chargée de Mission  pour le Ministère de la Culture elle participe à de nombreux jurys et réalise plusieurs variations pour le Diplôme d’Etat.


Alain Gruttadauria, membre d’honneur de l’UDS

Personnage atypique, il est qualifié d’OVNI dans le monde de la danse française. 

Il exprime son style particulier dans sa compagnie La Licorne depuis 1996.

Technique, vitesse d'exécution, précision, exigence, mais aussi sensualité, sa danse, métissée est dotée d’une gestuelle surprenante jouant entre esthétisme, puissance et virtuosité.

Jury pour les diplômes d’Etat et le Certificat d’Aptitude, Alain Gruttadauria intervient dans de nombreux stages internationaux mais aussi dans le milieu scolaire, universitaire et les milieux difficiles. 

Artiste sensible et profondément humain, Alain Gruttadauria nous fait l’honneur de s'impliquer aujourd’hui dans la défense de la Danse, des danseurs, des écoles et professeurs de danse aux cotés de l’UDS.